Le cirque, Georges Seurat

Le cirque, Georges Seurat

Pour faire suite aux séances consacrées à la couleur, voici une séance d’histoire de l’art autour de la toile de Seurat.

Le cirque, Georges Seurat

Pourquoi ce choix ? Seurat faisait partie du mouvement des néo-impressionnistes, et plus spécifiquement des pointillistes. La particularité de ce mouvement est de peindre non pas en mélangeant des couleurs sur la palette ou sur la toile, mais en associant des points de couleurs primaires qui, optiquement, vont créer la nouvelle couleur dans l’oeil du spectateur. Il me paraissait donc intéressant de réinvestir les notions découvertes sur les mélanges de couleurs au travers de cette toile. Pourquoi ce procédé ? Le mélange direct des couleurs provoque une perte de luminosité, ce que Seurat cherchait à éviter.

Pour présenter ce tableau, j’ai choisi d’utiliser l’album Que la fête commence, de l’excellente collection Pont des Arts. Cependant, cet album n’est pas indispensable, il suffit de sauter l’étape de sa lecture (en cliquant sur l’image, vous pouvez accéder à des extraits de l’album).

Le cirque, Georges Seurat

J’ai basé l’étude du tableau autours de la question « L’écuyère va-t-elle tomber ?« . Tous les regards sont braqués vers elle, son équilibre parait très incertain vu comme elle se penche !

L’étude du tableau commence avec la découverte des personnages présents sur la tableau, puis la lecture du livre, la recherche d’une réponse à la question en s’appuyant sur des éléments du tableau, et enfin une analyse plus technique du tableau (couleurs, lignes de force, technique).

La séance

Le cirque, Georges Seurat

Le diaporama (police utilisée : Amandine, à télécharger sur Dafont)

Le cirque, Georges Seurat

Pour introduire la notion de pointillisme et de mélange optique des couleurs, j’utilise une vidéo de Petits pas vers l’art consacrée à ce tableau, et qui met en avant ce procédé.

Le cirque, Georges Seurat

 Le cirque, Georges Seurat

Pour la trace écrite, je vous propose le recto de la fiche de Cenicienta. Pour ma part, je mettrai un coup de blanco sur le cartel de l’oeuvre afin de le faire compléter par les élèves. Je complèterai ce recto avec un rapide apport théorique sur le mouvement des pointillistes (à voir ici), et un avis personnel de l’élève sur le tableau (voir la fiche ICI). On peut aussi y ajouter une reproduction de l’oeuvre (ICI)sur laquelle on colorie en rouge, jaune ou orange les éléments faisant penser à du feu, et en repassant les lignes du tableau (courbes et droites).

Le cirque, Georges Seurat

Le cirque, Georges Seurat

Quand il existe des choses bien faites, autant ne pas les recommencer. Je vous renvoie donc à l’article de Mallory. Elle nous propose un travail sur le pointillisme, à partir d’un autre tableau de Seurat, Un dimanche après-midi sur l’île de la Grande Jatte. Je vous laisse découvrir son travail en cliquant sur sa bannière.

Pour ma part, je ne présenterai pas l’original en début de travail afin de laisser libre court à l’inspiration des élèves, les laisser expérimenter les mélanges de couleurs. A noter qu’un petit travail préalable sur les effets de couleurs, les zones d’ombres, etc. peut éviter des essais hasardeux au cours de la production. L’oeuvre originale ne sera montrée qu’en fin de séance, afin que les élèves comparent leur production collective à l’originale.

Quant au médium et au scripteur, il y a beaucoup de possibilités et de combinaisons. L’important est que le scripteur soit fin. On peut choisir le confort et utiliser des feutres, ou sortir la peinture avec des cotons-tiges, des cure-dents, …

Le cirque, Georges Seurat

Ou alors, pour ceux qui veulent rester sur ce tableau-ci :

Le cirque, Georges Seurat

13 pensées sur « Le cirque, Georges Seurat ! »


  1. ptitejulie
     
    dit :

    Très bel article très complet, comme d’habitude!


  2. OlivierI
     
    dit :

    Oh ben merci Julie ! J’essaie, c’est sûr !


  3. Mélimélune
     
    dit :

    Oh quel dommage ! J’ai travaillé sur cette œuvre juste avant les vacances et j’aurais tellement aimé avoir eu connaissance de ton article ! Beaucoup de superbes choses en histoire de l’art chez toi… Ça et la littérature… Comment est-ce possible tu n’étais pas encore dans mes favoris, il faut que je règle ce soucis très vite !


  4. OlivierI
     
    dit :

    Un énorme merci Méli.élune ! Effectivement, il s’agit de  deux domaines qui me plaisent particulièrement, et ça me fait vraiment plaisir que ce que je propose vous plaise !


  5. Lala78
     
    dit :

    Pour moi, il tombe a pic pour la rentrée ! Merci mon filleul et joyeux noël !


  6. OlivierI
     
    dit :

    Merci ma Lala ! J’espère  que Tu as passé un joyeux Noël en famille. Si l’album t’intéresse, fais moi signe  😉

  7. Mayleb
    dit :

    Merci merci ! Superbe travail encore!


  8. OlivierI
     
    dit :

    Merci pour ton gentil message Mayleb !


  9. gandalf
     
    dit :

    Merci pour ce travail! Comment fait-on pour télécharger le diaporama?
    Meilleurs vœux pour 2015!


  10. OlivierI
     
    dit :

    Oups, je n’avais pas créé le lien, tu es le premier à t’en rendre compte
    C’est réparé !

  11. laeti
    dit :

    Tout simplement, magnifique, quel travail! Cela donne envie de faire davantage histoire de l’art dans sa classe. Merci.

    OlivierI

    Dimanche 31 Janvier à 09:35

    Merci à toi pour ton passage et ton p’tit mot !

  12. OlivierI

    dit :

    Merci à toi pour ton passage et ton p’tit mot !

  13. Fabien
    dit :

    Merci pour ce regard posé sur l’oeuvre. Cela donne des pistes très intéressantes pour aborder l’oeuvre dans sa classe.

    OlivierI

    Dimanche 13 Mars à 19:08

    Avec plaisir

Enregistrer

Enregistrer

2 réactions au sujet de « Le cirque, Georges Seurat »

Laisser un commentaire