Timeline Histoire des Arts

Bonjour tous ! Mon premier article de l’année dès le mois de janvier, j’en suis moi-même surpris 😀

Et c’est une première sur le blog, cette fois-ci, c’est un jeu ! Par contre, je vais rester dans ma zone de confort et vous parler d’histoire de l’art.

J’ai repris le principe du Timeline, sans doute connaissez-vous déjà : en début de partie, une carte est posée au centre.  Chaque joueur dispose de 4 (ou 5, ou 6, …) cartes qu’il dispose devant lui. Le but est de réussir à se débarrasser de ses cartes en les posant dans le jeu à tour de rôle, à la bonne place chronologique. En cas d’erreur, on en pioche une de plus. Le vainqueur est celui qui a posé sa dernière carte le premier (la règle du jeu complète ICI, dans sa version commerciale).

A la différence qu’on peut très bien envisager de jouer en classe entière, les élèves répartis en petits groupes. Les interactions seront très intéressantes, quand chacun apportera son avis justifié sur la place d’une carte. Le groupe propose ensuite de placer sa carte sur la Timeline en justifiant son essai.

 

Allez, assez parlé, je vous présente les cartes. Ce coup-là, je suis plutôt content de ma mise en page 😀

timeline histoire des arts jeu cycle 3

Oui, oui, je sais, je me rends compte, ça fait une éternité que je n’ai rien publié. C’est pas l’envie qui me manque, puis je culpabilise d’avoir un blog et de ne pas l’alimenter… La faute à pas mal de petites choses : des remplacements au cours desquels je ne produis rien de particulièrement publiable, un deuxième enfant qui est venu agrandir la famille fin septembre, et peut-être un manque d’idées en ce moment.

Allez, assez de blabla inutile, on passe aux choses sérieuses ?

 

J’ai eu envie cette fois-ci de me lancer dans un projet différent, quelque chose de plus moderne que Botticelli ou encore de Vinci. Depuis un moment déjà, je voulais prendre le temps de bosser sur le Street Art, courant particulièrement porteur auprès des élèves, je les comprends !

Vous avez forcément entendu parlé de Banksy, le street artiste le plus connu et le plus mystérieux de la planète. Non ? Allez, une piqure de rappel alors !

Bonjour à tous ! J’espère que la rentrée s’est bien passée pour tous, que vos nouvelles classes sont toutes sympas, sérieuses, agréables et tout et tout. Par ici, c’est (pour l’instant) calme mais mon emploi du temps est déjà rempli de lundi jusqu’à la Toussaint. Je me fais discret en ce moment, je sais, mais le quotidien est bien rempli et j’avoue ne pas avoir beaucoup d’idées non plus.

Du coup, je suis bien content d’avoir une super chroniqueuse qui intervient à ma place 😀 Merci M’dame Audrey !!!

Son projet du jour : un autoportrait surréaliste réalisé grâce à un photomontage, rien que ça !

M’dame Audrey, la parole est à toi :

Coup de coeur d'octobre 2016

Déjà 4 mois que je n’ai pas partagé une pépite avec vous ?!!!! Je vais tenter de me faire pardonner, et c’est du lourd que j’ai cette fois-ci.

Les bons plans, c’est pas fait pour rester au fond du placard ou être gardés pour soi. C’est pour ça que chaque mois, les blogueurs de la CPB vous proposent d’aller découvrir une petite pépite d’article à côté de laquelle vous êtes sans doute passés.

Caché dans la forêt des blogs, on a parfois la chance de tomber sur une perle rare, un coin de paradis pour les profs. Ça commence par une page sur laquelle on tombe parce qu’on cherchait une fiche, une séquence, une idée et de clic en clic, on finit par réaliser que ça fait déjà 2 heures qu’on dévore son univers et on a du mal à décrocher. Sans exagérer, chez Pépiole, c’est exactement ça !

J’espère que vous la connaissez déjà : Pépiole est une maîtresse de CP-CE1 en REP à la créativité débordante. J’admire aussi ce qu’elle met en place dans sa classe et la quantité de ressources formidables qu’elle est capable de créer ! En quelques mots, je vais essayer de vous présenter son univers : elle travaille par plan de travail dès le CP, propose un travail sous forme d’ateliers rondement ficelé en maths qu’elle partage avec nous : pour chaque période, son organisation, les rotations, les fiches de preps, les jeux utilisés semaine après semaine, ou encore son fichier de géométrie. Sans oublier ses multiples projets comme celui sur le Vendée Globe dernièrement, ou encore son énorme travail sur Taoki.

Je pourrais vous en parler des heures mais le mieux c’est que vous alliez y jeter un oeil par vous même 😉
Sinon, puisqu’il faut bien en choisir un, ce mois-ci je vous fais découvrir son fonctionnement avec la méthode Picot en CE1. C’est un travail titanesque : Pépiole a remplacé les textes de la méthode par les textes tirés de ses lectures suivies, créé ses propres collectes et refait les exercices !!! Pour cette période, elle nous propose 6 plans de travail sur 3 niveaux + 1 autre niveau pour les élèves en grande difficulté, des exercices de phonologie, grammaire, conjugaison, orthographe, lecture compréhension et littérature (eh ouais, rien que ça  😯  ). A ça, on ajoute les preps complètes jour par jour, les collectes, les cartes mentales et la production d’écrit liée.

J’espère vous avoir suffisamment bien décrit « Pépiole à l’école » pour vous avoir mis l’eau à la bouche ! Si c’est le cas, foncez, c’est par ici :

Pour découvrir les autres coups de cœur du mois, c’est par ici :

Le coup de coeur du mois de septembre

Chaque œuvre d’art est singulière mais celle-ci est vraiment particulière : est-ce vraiment une oeuvre ou un bâtiment ?  Un songe devenu réalité ou un exploit architectural ? Un peu des deux,  mon Capitaine !

Partons à la découverte de ce drôle de palais perdu au milieu de nul part !

On plante le décor : nous voici paumés au beau milieu de la Drôme. Rien à perte de vue. Bref, l’endroit où on ne viendrait vraiment pas par hasard. Et pourtant, c’est dans le village d’Hauterives que se trouve une oeuvre unique au monde que sont venus admirer les plus grands : Picasso, Nicki de Saint-Phalle, André Breton, Jean Dubuffet, … Je vous laisse découvrir un aperçu ? Drôme

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors là, niveau architecture, c’est du grand n’importe quoi très original et hétéroclite. Ça évoque à la fois Angkor Vat,  la Sagrada Familia, l’Orient et les temples égyptiens. Et pourquoi pas des géants et des momies tant qu’on y est ! Ah ben si, c’est fait. Mais sérieux, c’est quoi ça ?


Scroll to Top