Archives de
Catégorie : Lecture

Inférer

Inférer

Je ne vais pas me lancer dans une série d’articles sur l’enseignement de la lecture au cycle 3, mais je vous propose une activité pour permettre aux élèves d’apprendre à inférer (comprendre les non-dits d’un texte, lire entre les lignes).

Il s’agit bien sûr d’une compétence qui sera attendue des lecteurs en fin de cycle 3, mais ne perdons pas de vue que pour réussir à inférer à partir d’informations explicites lues, encore faut-il savoir le faire à l’oral.

Je suis persuadé qu’apprendre à inférer ne peut pas se faire sur une séquence d’apprentissage, mais c’est une pratique qui doit se faire sur le long terme. Pour ma part, c’est un travail que je mène 2 fois par semaine, sur 2 périodes pas forcément consécutives.

Il existe déjà une multitude de ressources sur le net ou dans les ouvrages. Il y a d’ailleurs le manuel « Inférer au quotidien », aux éditions CRDP qui est très bien fait. Cependant, il propose des textes d’une trentaine de lignes, dans lesquels il faut aller chercher des indices disséminés, les mettre en lien pour construire la nouvelle information. Pour des lecteurs en cours d’apprentissage, vous imaginez le travail ?

Je vous propose ma contribution à ce sujet. Dans un premier temps, vous pouvez jeter un coup d’oeil sur la leçon à manipuler de Mélimélune,  très bien réalisée et qui permet de poser explicitement ce que l’on attend des élèves.

Dans mon document, vous trouverez 24 situations courtes dans lesquelles il faut comprendre ce qu’il s’est passé, sans que cela soit explicitement écrit.

Inférer

Ce travail est réalisé individuellement, en notant les différentes étapes : on colle le texte à gauche (ce que le texte m’apprend), on surligne les informations explicites qui vont servir à comprendre ce qu’il s’est passé. A côté, les élèves notent les informations dont ils ont connaissance et qui vont venir éclairer le texte. Et en dessous, Ce que je peux inférer, ce qu’ils ont compris de la situation.

Ces textes viennent du site Vie de Merde (sauf le dernier). Sans le dire aux élèves, on peut expliquer qu’il arrive une « tuile » au narrateur.

6 pensées sur « Inférer ! »


  1. Bilouchou
     

    dit :

    Très sympa! Je pense m’en servir pour mes ateliers de lecture 🙂


  2. OlivierI
     

    dit :

    Merci du passage, et du commentaire ! Ca fait vraiment plaisir d’en avoir, ils sont si rares !


  3. Orphéecole
     

    dit :

    Tes textes me plaisent bien, j’embarque dans ma besace ;)Merci beaucoup et bonnes vacances à toi !


  4. OlivierI
     

    dit :

    Avec tout ce que j’ai i déjà trouvé sur ton blog, c’est un juste retour !
    Bonnes vacances à toi aussi !


  5. segpalienor
     

    dit :

    VDM est un énorme succès chez mes segpa, ils adoreront !

  6. VAL10
    dit :

    Bonjour, je découvre ton blog  grâce à l’article de Delfynus.  Je me suis régalée en lisant tes petits textes sur les inférences, certains sont humoristiques … alors si on peut apprendre dans la bonne humeur, je suis preneuse !!!

Enregistrer